Le pont Kaka a été inauguré jeudi par le président de la République. Alpha Condé s’est réjoui de la construction de cet ouvrage par la coopération japonaise et espère qu’il contribuera à la réduction des accidents sur cet axe routier.

‘’Ce pont est très important, mais nous sommes très indisciplinés’’, a déclaré le locataire de Sékhoutouréyah. ‘’Nous ne respectons pas le code de la route, encore moins le nombre de passager. Lorsqu’un car doit prendre 20 personnes, on met 50’’, dénonce-t-il.

L’accident qui a lieu à Dubreka en mai dernier, coutant la vie à plus de 20 personnes, était dû à une surcharge du minibus, selon Alpha Condé. ‘’C’était un véhicule qui ne pouvait prendre que 20 personnes. Il y avait 54 personnes dont certaines sur le toit’’, souligne-t-il.

Le président Condé d’indiquer qu’il ne suffit pas seulement de construire des ponts, ‘’il faut qu’on discipline les populations. C’est pourquoi, nous avons décidé de faire les états généraux de la circulation’’, explicite le maitre de Sékhoutouréyah.

‘’Un camion ne doit pas dépasser un certain nombre de tonnes. Mais comme les guinéens ne sont pas disciplinés, il faut qu’on les apprenne à être disciplinés’’, lâche-t-il. Désormais, décide-t-il, ‘’nous allons faire des lois qui vont obliger les transformer à respecter le code de la route. Il y a trop d’accidents en Guinée et de morts qu’on peut éviter’’.