jeunes et pouvoir

18 juin 2017

Makanera "Dalein reçoit l'argent du peuple et non d'Alpha"

Il était sur tous les fronts pour défendre le budget alloué au chef de file de l’opposition quand la polémique enflait dans la cité. Alhousseine Makanera dit à qui veut l’entendre que le montant mis à la disposition de Cellou Dalein Diallo appartient au peuple et non pas à Alpha Condé.

‘’Nous sommes tous supérieurs à Alpha Condé. Pourquoi ? Parce que chaque guinéen a pris une partie de sa souveraineté, de son droit, de son honneur pour lui donner. C’est nous qui donnons à Alpha Condé ce qu’il a maintenant. Ce n’est pas le contraire’’, a indiqué l’ancien ministre de la communication.

Avant d’ajouter : ‘’Croire que le budget appartient au président est étonnant. Ce n’est pas son argent. Le budget que Cellou reçoit n’est qu’un droit et je voudrais que les gens comprennent que ce n’est pas Alpha Condé qui le lui a donné’’.

Si Dalein doit à quelqu’un, souligne-t-il, ‘’c’est au peuple de Guinée. Et la meilleure façon de reconnaitre cela, c’est d’utiliser ce budget pour satisfaire le peuple de Guinée’’.

Posté par jeunespoliticien à 13:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Dénonciation d'Alpha CONDE à propos de conduite en guinée

Le pont Kaka a été inauguré jeudi par le président de la République. Alpha Condé s’est réjoui de la construction de cet ouvrage par la coopération japonaise et espère qu’il contribuera à la réduction des accidents sur cet axe routier.

‘’Ce pont est très important, mais nous sommes très indisciplinés’’, a déclaré le locataire de Sékhoutouréyah. ‘’Nous ne respectons pas le code de la route, encore moins le nombre de passager. Lorsqu’un car doit prendre 20 personnes, on met 50’’, dénonce-t-il.

L’accident qui a lieu à Dubreka en mai dernier, coutant la vie à plus de 20 personnes, était dû à une surcharge du minibus, selon Alpha Condé. ‘’C’était un véhicule qui ne pouvait prendre que 20 personnes. Il y avait 54 personnes dont certaines sur le toit’’, souligne-t-il.

Le président Condé d’indiquer qu’il ne suffit pas seulement de construire des ponts, ‘’il faut qu’on discipline les populations. C’est pourquoi, nous avons décidé de faire les états généraux de la circulation’’, explicite le maitre de Sékhoutouréyah.

‘’Un camion ne doit pas dépasser un certain nombre de tonnes. Mais comme les guinéens ne sont pas disciplinés, il faut qu’on les apprenne à être disciplinés’’, lâche-t-il. Désormais, décide-t-il, ‘’nous allons faire des lois qui vont obliger les transformer à respecter le code de la route. Il y a trop d’accidents en Guinée et de morts qu’on peut éviter’’.

Posté par jeunespoliticien à 13:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]

l'inoguration du pont KAKA

Le numéro un guinéen est attendu à Tokyo. Alpha Condé se rend au pays du Soleil levant moins d’une semaine après l’inauguration du pont

de Kaka, fruit de la coopération guinéo-japonaise, dans la préfecture de Coyah.

‘’Monsieur l’ambassadeur du Japon, c’est une grande fierté pour moi d’inaugurer le pont de Kaka qui n’est que l’une des grandes réalisations, fruit de la coopération entre le Japon et la Guinée’’, a déclaré le président de la République dans son allocution.

Et de poursuivre : ‘’Nous savons le nombre d’écoles que vous avez construites, le nombre de ponts et surtout l’appui que vous nous avez apporté pendant l’épidémie d’Ebola avec le système de contrôle rapide’’.

‘’Dans quelques jours, nous aurons l’occasion de visiter votre beau pays. Puisque je dois y aller en visite officiel. J’aurai l’occasion de remercier le Premier ministre ainsi que la population japonaise’’, souligne Alpha Condé.

‘’C’est bien que le Japon nous fasse des dons, mais ce que nous souhaitons aujourd’hui, ce sont les investissements d’entreprises japonaises. Nous souhaitons avoir une coopération gagnant-gagnant, d’égal à égal. C’est ce message que je vais transmettre’’, a-t-il conclu devant le diplomate Hisanobu Hasama, ambassadeur du Japon en poste à Conakry.

Posté par jeunespoliticien à 13:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 mai 2017

Peu après 20h, dimanche 7 mai, Marine Le Pen a reconnu sa défaite. La candidate de l'extrême droite totalise plus de 10 millions de voix, un score historique. Marine Le Pen a appelé à la mobilisation pour les législatives au mois de juin. Elle a également proposé la création d'une nouvelle formation pour rassembler ceux qu'elle nomme « les patriotes ».

Marine Le Pen a donc réuni 33,94% des suffrages, un score moins élevé qu'espéré par le parti d'extrême droite.

media

Posté par jeunespoliticien à 18:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]